Prix de l’Innovation AFIGESE 2018 : félicitations aux six collectivités lauréates !

Le 27 septembre dernier, l’AFIGESE, en partenariat avec La Gazette des Communes et la Société Française de l’Evaluation, remettait le Prix de l’Innovation 2018 à six collectivités récompensant les démarches innovantes dans cinq catégories :

  • finances publiques locales
  • contrôle de la gestion locale
  • évaluation des politiques publiques
  • management public local
  • communication financière (catégorie exceptionnellement ouverte en 2018)

Ce concours, ouvert à l’ensemble des collectivités territoriales et leurs établissements publics de toutes les tailles, a reçu 17 candidatures jugées sur la qualité novatrice des travaux, la capacité à être transposés à d’autres collectivités et leur démarche de communication et d’information auprès des citoyens.

Les choix du jury ont été difficile et nous remercions ici l’ensemble des collectivités candidates à ce prix pour la qualité de leur démarche.

Ainsi, les lauréats de ce Prix de l’Innovation AFIGESE 2018 sont :

 

Catégorie Finances Locales

Dans la catégorie Finances locales, le FiscaLab, a été primé pour la mise en oeuvre d’un portail numérique traduisant les besoins liés à la fiabilisation des bases de fiscalité directe locale. Le FiscaLab réunit les métropoles d’Aix Marseille Provence et de Lille Europe, la Communauté d’agglomération du Pays Basque, la Ville de Paris ainsi que le cabinet Fiscalité et Territoire. Ce portail open-source, sera ouvert à l’ensemble des collectivités locales et leur groupement dans leurs échanges avec la DGFiP. C’est le secteur territorial qui prend l’initiative de lancer le déploiement d’un outil qui transforme radicalement les échanges entre l’Etat et les collectivités en matière de fiscalité locale.

Il s’agit d’une véritable innovation dans ce domaine à fort enjeu qu’est la fiabilisation des bases de fiscalité locale. L’outil proposé, en plus d’être ergonomique, fluide et simple d’utilisation, propose un réel changement des rapports avec les services de l’Etat.

 

Catégorie Finances Locales (communication financière)

Dans la sous catégorie communication financière, la Commune nouvelle d’Annecy a été récompensée pour sa démarche de communication auprès des usagers sur l’harmonisation tarifaire appliquée aux services des 6 communes membres de la commune nouvelle. Pour répondre aux objectifs d’égalité, d’équité, de simplification et de stabilité des recettes, la démarche a consisté en deux phases principales : un état des lieux des différences présentées aux usagers, puis un diagnostic établi en concertation avec les usagers et une présentation des résultats obtenus : vidéos, simulateurs de tarifs, flyer, le tout individualisé selon les situations et les dispositifs. Le jury a particulièrement apprécié la participation générale des acteurs du territoire au processus, la technicité importante demandée et sa mise en valeur par un exercice de communication bien ficelé.

 

Catégorie Contrôle de Gestion

Dans la catégorie Contrôle de gestion, le jury a récompensé la Ville de Dijon pour son stress-test permettant de détecter les marges de manœuvre éventuelles, ou d’anticiper les difficultés rencontrées par les organismes subventionnés. Soucieux de rationaliser ses dépenses de fonctionnement, et en particulier les subventions aux associations, suite aux baisses consécutives des concours financiers de l’Etat, la ville de Dijon a mis en place cet outil afin d’apporter aux services et aux élus une aide à la décision sur les arbitrages à mener. Il permet de simuler les conditions économiques et financières d’une baisse de subvention sur les associations concernées et se compose de différents indicateurs tels que le résultat net de la structure, la trésorerie et le ratio de solvabilité. Le jury a jugé l’outil très intéressant et relativement innovant dans cette version appliquée aux collectivités locales. Le jury a également relevé très positivement l’intérêt que porte la collectivité sur les incidences des baisses de subventions sur les associations, et ce d’une manière proactive.

 

Catégorie Evaluation des politiques publiques

Dans la catégorie Évaluation des politiques publiques, le jury a décerné le prix au Département de la Loire pour l’application des méthodes évaluatives, traditionnellement dévoluent aux politiques publiques, à une stratégie interne, celle des Ressources Humaines. Ce choix de méthodologie inédit a impliqué une dimension pluraliste, participative, rigoureuse et apprenante, adaptée à la conduite du changement souhaitée. La démarche s’est traduite par des entretiens face à face, 10 tables rondes regroupant des agents de toute catégorie et métiers sur 5 thématiques (motivation, dialogue, connaissance de l’institution et de ses objectifs, parcours professionnels et mobilité, adéquation moyen conséquence, préservation de la ressource humaine, rôles et responsabilités de l’encadrement intermédiaire dans la gestion RH) ainsi qu’une enquête en ligne qui a recueilli 1123 réponses. Ce dossier est apparu très innovant aux membres du jury. Si les évaluations sont d’ordinaire adressées aux politiques publiques, le fait qu’elle ait ici une visée managériale, interne, en s’adressant aux Ressources Humaines est apparu très original.

 

 

Catégorie Management Public Local

Dans la catégorie Management Public Local, le jury a décerné le prix au Département du Finistère pour le projet des « Fabriques de Terrain » comme forme de réponses concrètes à des exigences ou des problématiques du projet d’administration. Avec l’objectif d’améliorer le fonctionnement interne de la collectivité mais aussi de mettre en oeuvre plus efficacement le projet du département, les « fabriques », prenant la forme d’un collectif de travail au sein d’une direction, sont amenées à faire des propositions concrètes ayant pour but de produire une amélioration ou une transformation dans le quotidien de travail des agents. Après validation et labellisation au sein du CoDir, les propositions sont mises en place et visent à la fois l’amélioration des processus internes, l’innovation dans la conduite des politiques publiques, le partage de l’information, la communication managériale, l’entraide et le partage de connaissance mais aussi la qualité au travail.

 

Prix Spécial du Jury

Le jury a choisi de décerné un Prix Spécial à la Ville de Paris pour la création d’un Service Facturier plaçant dans une même entité les tâches dévolues à l’ordonnateur et au comptable. Le service est donc l’unique entité de la collectivité pour la réception, la liquidation, le contrôle et le paiement des factures, composé d’agents de la collectivité parisienne et de la DRFiP, regroupés sur un même lieu de travail, dans un but de partage des connaissances et d’amélioration des pratiques. L’objectif recherché est l’optimisation de la dépense, la maîtrise des délais de paiement, l’amélioration de la qualité du mandatement, la fiabilisation des comptes et les gains d’efficacité engendrés par la suppression des contrôles redondants. Ce projet est préfiguratif de ce qui sera mis en place dans les plus grandes collectivités. Il a déjà d’ailleurs inspiré des réalisations similaires sur d’autres territoires. Le jury a souhaité valoriser le remarquable travail accompli par la collectivité.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les projets entrepris au sein de ces collectivités ? Contactez-nous pour vous mettre en relation avec les interlocuteurs des collectivités concernées.

 

 

Redécouvrez les lauréats du Prix de l’Innovation Financière 2017

Redécouvrez les lauréats du Prix de l’Innovation Financière 2016